"Certains hommes espéraient entrer dans l'Histoire! Nous étions quelques-uns à préférer disparaître dans la géographie" (Sylvain Tesson)


Image
Après un mois d'hivernation...


         Ma mère est née au Béarn au pied du pic d’Anie. Mon père est né au Pays-basque au pied du pic d’Orhy. Du sang pyrénéen coule donc dans mes veines. Comme le disait l’écrivain et voyageur britannique Laurence Durrell, "nous sommes les enfants de notre "paysage"; et c'est lui qui nous impose notre conduite, et même nos pensées dans la mesure où elles en sont le reflet, et où elles s'harmonisent avec lui." Je crois que mon être tout entier, y compris mon âme, a été perfusé à la géographie pyrénéenne.
         Depuis mes études universitaires en France (à Pau et Toulouse), en Argentine et en Australie, ma vie a toujours fonctionné comme un balancier d’horloge.



       Le tic, c’est ma passion pour les sciences: docteur en physiques, je suis chercheur au Laboratoire National de Métrologie et d’Essais. Je travaille actuellement sur l'expérience de la balance du watt qui a participé à la redéfinition de l’unité de masse : le kilogramme. Cette unité était la dernière des unités de base du Système International qui reposait encore sur un artefact matériel : le prototype international du kilogramme, un cylindre de platine et d’iridium conservé précieusement depuis 1889 au bureau international des poids et mesures (BIPM) à Sèvres, près de Paris. Le kilogramme est maintenant défini à partir de la constante de Planck h qui a la même dimension qu'une énergie multipliée par une durée....



Image
Au laboratoire...


Image


    Le tac, c’est ma passion pour la montagne: j’aime les vallées à l’environnement préservé, les grands espaces de solitude et les plaisirs de la marche seul, en famille ou avec des amis. J’aime rompre avec la société des hommes et aller là il n’y a aucun élément « estampillé de civilisation », là où même la rumeur ne parvient pas. Je privilégie les zones montagneuses. Ce sont des lieux uniquement animés par des couchers et levers de soleil qui embrasent le ciel et colorent les nuages, par des tempêtes de neige qui poudrent la montagne de blanc, par le souffle du vent qui fait remonter le col et frissonner le lac, par la course des animaux sauvages et le vol des rapaces... J’aime vivre le plaisir intense et profond de parcourir à pied ces lieux d'une extrême diversité et d’accéder aux sommets des montagnes après de longues ascensions.


        Tic-tac, tic-tac, tic-tac… le temps est passé, des projets ont été réalisés… Ce site est une invitation à partager quelques-uns de ces projets dans des sanctuaires de la nature où il est bon de ne laisser qu’une chose en partant: rien!